STEMMA NORD - Cyrille Misérolle-Velpry - Généalogiste - Historien
  Le Corbeau et le Renard
 

Comment amadouer le corbeau ou de l'art de brosser la magistrature dans le sens du poil!
Au cours de mes recherches dans la série ancienne des archives municipales de Dunkerque sous la côte 434 concernant les religieux Récollets, je trouve en pièce numéro 8, l'oeuvre du frère Félix Savouret, lecteur en théologie au couvent des Récollets de Dunkerque. Celle-ci vaut le détour et mérite amplement d'être retranscrite ici.


" Le Grand Bailli Bourgmêtre et Echevins de la Ville et Territoire de Dunkerque -


Messeigneurs


Je n'ai jamais été si hardie de descendre dans la Lice pour exposer aux yeux du

public les gâges précieux du sang de Jésus Christ, les Sept Sacrements qu'il a laissée

a ses enfans comme le symbole de son amour, si le sort ne m'eut été si propice

de rencontrer des personnes qui daigneront, comme je l'espère, les favoriser d'un oeil bien-

veillant; ce qui me fera autant de plaisir, comme si il avoit été touché de la plus fine

pierre de Lydie: c'est de vous Sénat Vénérable,q ue j'attend cette faveur, de vous dis-je

a qui la nature et la grace ont donnée tant de charmes, de douceur, qu'on diroit que

l'une vous a fait naître pour attirer le coeur des hommes, et l'autre pour embellir vos

âmes, si je suivois le stile ordinaire, j'exposerois les vertus qui brillent dans vos personnes,

Corps Auguste, je parlerois de cet amour de la patrie et des loix qui vous fait

agir de suitte pour le bonheur et la tranquillité publique, qui est toujours l'âme

de vos actions, de cette affabilité qui ne declarant la guerre qu'aux vices, touche

et gagne les plus vicieux, de cette infatigable exactitude a remplir toutes les fonctions

de la magistrature, de cette probité si humaine qui vous attache tous ceux

qui ont le bien de vous approcher, je tais toutes vos autres vertus craignant de

blesser votre modestie, je dirai seulement, et ce n'est pas vous flatter, que vous donner

plus d'éclat a vos charges, que vous n'en recevez de gloire, puisque toutes les rares

qualités qui se trouvent en vous, et qui vous rélevent infiniment au dessus du vulgaire

découlent de la noblesse de vos âmes. Si les vertus dominantes de votre esprit, vous

ont soumis les plus indifférents, j'espère qu'attachée a vos interêts par mille bienfaits

et mille précieux monumens d'une générosoté sans interruption dons vos ayeux ont

comblée mes anciens qui m'en on transmis la connoissance, et dont vous comblée tous

les jours notre communauté, j'espère Messeigneurs que vous voudrez bien recevoir

cette thèse qui ne peut en quoique ce soit alterer le bon ordre que vous établissez

avec tant de prudence dans l'étendue de votre jurisdiction, qu'il vous plaise donc

Messeigneurs De Sechelle Consens que nous continuions a vous dédier nos thèses

permettez que vos noms servent de lumière et d'ornement a celle ci et quelle

soit une marque authentique de la soumission respectueuse avec la quelle

je suis et serai toute ma vie


Messeigneurs


Votre très humble

et très Dévoué Serviteur

F: Félix Savouret, lecteur en théologie

aux Récolets »


La réponse de la magistrature ne se fait pas attendre:

pièce numéro 10

" Lille le 11 mars 1748 - Messieurs les Magistrats de la ville et territoire de Dunkerque

Je crois Messieurs, qu'il y auroit des inconvénients
a ce que les Recolets vous dediassent tous les ans
une these, et que cela coûtat une rente
à la ville de 150 livres, Il faut les remettre a
l'année prochaine, vous connoissés l'état de
vos finances et la nécessité de ne pas établir
de nouvelles charges

Je suis Messieurs, votre très humble et
très ibéissant serviteur - signé Desurme"


/ en marge Recollets 1748 , 11 mars Refusé
 
  Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (12 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=